overall
24
3
style
Formerly brewed at Les Brasseurs du Hameau
Style: India Pale Ale (IPA)
St-Joseph-De-Ham-Sud, Canada
Serve in Shaker, Tulip

bottling
unknown

on tap
unknown

distribution
unknown

Add Distribution Data
RATINGS: 14   MEAN: 2.71/5.0   WEIGHTED AVG: 2.72/5   EST. CALORIES: 195   ABV: 6.5%
COMMERCIAL DESCRIPTION
Selon le brasseur, cette bière ne fait pas partie du projet Anedd’Ale. Il s’agit d’une IPA.

Tick this beer for your profile
  • Currently 0/5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5


2.1
electrotype (655) - Montreal, Quebec, CANADA - OCT 11, 2013
Certaines brasseries devraient prendre plus de temps avant de sortir leurs bières, car celles-çi sont un porte étendar qui les suivra au cours de leur existence. Cette bière est beaucoup trop mince, beaucoup trop sucrée et définitivement peu intéressante. Prenez votre temps avant de sortir vos prochaines bières! Bonne chance!

2.3
cfrancis (3535) - Ottawa, Ontario, CANADA - AUG 20, 2013
Why do I keep getting sucked into buying beers from this crappy brewery? Pours pale straw yellow with a big pillowy white head. Aroma is faint straw and light citrus. Taste is light cereal malt and a "presence" of citrus hops. Needs more of everything. Barely flavoured water at this point.

3
lesifflebiere (1928) - Gatineau, Quebec, CANADA - JUN 14, 2013
Très pétillante, cette blonde pale ale est coiffée d’un imposant cap de mousse blanche ; effluves de houblon sucré au nez. Au goût, l’amertume est bel et bien au rendez-vous, mais masquée par cette effervescence bien trop importante. Sinon, malgré qu’elle soit assez linéaire (peu de sucres et de malts, par exemple), elle est désaltérante et bien campée dans le style.

2.8
BiereLuc (1276) - Montréal, Quebec, CANADA - JUN 13, 2013
Blonde voilée avec une bonne mousse tenace mais peu dense. Le nez est très houblonné; du citron et un peu de sucre. En bouche, le pétillement est un peu trop intense – comme c’est souvent le cas du côté du Hameau – mais le houblon nous rattrape assez rapidement pour calmer le jeu. La texture en bouche est intéressante, bien qu’elle soit amplifiée par les bulles. La finale est toute en amertume franche avec une touche épicée. Une belle expérience houblonnée avec, toutefois, un manque flagrant de finesse qui nous empêche de dire «la prochaine fois que j’ai envie de boire une bonne bière houblonnée, c’est celle-là que je vais acheter...»

2.8
Minderbinder (3469) - Québec, Quebec, CANADA - AUG 31, 2012
Bottle 500ml. Pours clear blond with sky-high frothy white head. Good lacing. Aroma is of hops (pine, citrus). Taste is of hops (pine, citrus). Very bitter. Malt is buried deep, barely noticable for me. Palate: thin. Overall: Very bad balance. Bitter. Not much to say, certainly not my kind of stuff. There is only one thing in this beer: hops. Clearly not enough...

3
AlainG (2339) - Montréal, Quebec, CANADA - JUN 3, 2012
Bière blonde pâle, d’apparence trouble, contenant des sédiments en suspens et ayant une mousse qui se situe dans la moyenne. Des odeurs de houblon, de conifère, de malt s’unissent pour un agencement olfactif réussi. Un goût amer et acidulé se signale très tôt en bouche qui n’est pas sans me rappeler une espèce de limonade alcoolisée. L’arrière-goût est typique d’une IPA, résineux et amer, qui ne laisse pas grand place à autre chose. Lot 13312 (247-260512)

1.6
probstblueribbon (3791) - Nepean, Ontario, CANADA - MAR 20, 2012
500 ml bottle from Broue Ha Ha, served at cellar temperature in a tulip glass.

App.: Very cloudy bright yellow with a fair white head. Aroma: Strong dank, peppery, grassy hops, bitter herbs, very strong citrus notes, acidic, not very balanced. Palate: Medium body, fluffy, somewhat sparse effervescence. Flav.: Raw, rough hop notes, quite aggressive and peppery, bitter herbs gone wild, very little in the way of malt presence or “friendly” hop flavours; dry with strong, unbalanced bitterness and an unpleasant bitter herb finish.

This needs more malt and some late-addition hops for balance. IPA?? No way. A poor example of a Pale Ale maybe.

3
Viper666 (6034) - Richelieu, Quebec, CANADA - FEB 24, 2012
Bouteille 500ml. De couleur dorée et voilée. Nez de houblon citrique, moyennement résineux et herbeux avec des notes terreuses, moyen-léger de levures fruitées (agrumes, léger fruits tropicaux), moyen de grains de céréales avec des notes de pain. Moyennement ronde en bouche avec un pétillement moyen-bas et une texture moyen-léger huileuse avec des notes crémeuses et résineuses. Goût moyen-amer de houblon citrique avec des notes florales (une amertume présente toute la gorgée) et accompagné d’un moyen goût de levures fruitées terreuses (agrumes et zeste, notes de fruits tropicaux) lors de l’entrée en bouche se rajoute un goût de grains de céréales avec des notes de pain puis à mesure que la gorgée progresse, l’amertume s’intensifie légèrement tout en affichant un côté plus herbeuse (herbes fraîches et léger de thé), asséchante et moyennement résineuse. Post-goût long et plutôt sec, moyen-amer de houblon citrique, herbeux moyennement résineux avec des notes terreuses ainsi qu’avec des notes fruitées (zeste d’agrumes).

1.9
rodenbach99 (4572) - Longueuil, Quebec, CANADA - FEB 11, 2012
Bouteille de 500ml. Partagée avec Patrick. Que pourrais-je ajouter après une aussi fine description de ce jus de houblon ? Une espèce de tisane au houblon frais perché d’une boule de crème fouettée. Une amertume trop prononcée.

2
SlovakSniper (5561) - Candiac, Quebec, CANADA - FEB 8, 2012
(Une dégustation offerte par rodenbach99) Une bière qui, dès l’ouverture, crache une lave blanche. Une fois versée avec précaution, la mousse fait une grosse tête, une meringue énorme et très résistante. Sous ce mur solide, une robe bien trouble, jaunâtre et follement traversée par les bulles. Et le nez. Dans un premier temps, les parfums qui s’échappent de cette barrière sont pour le moins très agressifs : le bouquet aromatique des houblons semble évacuer les meilleures huiles pour ne garder que le myrcène, cet être rude, herbeux et désagréable. Dans un second temps, et contre toute attente, le contenu du verre semble avoir respiré le bon air. Une aération qui est bénéfique et qui permet une timide installation de fruits tropicaux et d’épinette. Peu importe, il reste néanmoins que les narines sont obnubilées par les cultivars : pourquoi les malts ne sont-ils pas capables d’apaiser ces souffles guerriers? Le goût, par contre, n’évolue pas dans cette dichotomie. Houblons mûrs et très mûrs, jeunes pousses et feuilles, tigelles, racines et cônes, plantes femelles et plantes mâles participent à l’élaboration d’un mélange qui a pour but de neutraliser le noyau central de mon nerf glossopharyngien. Une boisson vertement amère qui ne laisse aucune place à la subtilité. Par contre, en bouche, le liquide évolue dans le bon sens. Les bulles se sont engourdies. La texture qui, quoique légèrement râpeuse, finit par se faire oublier. Une impression de déjà vu. Une catastrophe évitée, quoi. Et enfin, dans les derniers retranchements de sa vie, le liquide est un être sournois qui a peut-être une part de responsabilité dans la détérioration prématurée de mes papilles et de mes fonctions gustatives. Mais ça, ce n’est que mon problème. Je me connais assez bien, je ne suis qu’une personne faible qui ne supporte pas la douleur.


We Want To Hear From You



Join us! RateBeer is made by beer enthusiasts for the craft beer community. Your basic membership is free and allows you to read all beer ratings. Click here to create your account... and give your opinion!

Join Us »



Page    1  2
Tick this beer for your profile
  • Currently 0/5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5